vendredi , 19 avril 2019
Flash info

Le Ghanéen Mahama succède à l’Ivoirien Ouattara à la tête de la CEDEAO

Le président ghanéen John Dramani Mahama, 55 ans, a été élu à la tête de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao), qui rassemble quinze Etats, a annoncé samedi à Yamoussoukro son prédécesseur, l’Ivoirien Alassane Ouattara.

« Je suis très heureux de vous dire qu’hier, mes pairs (…) ont décidé de porter à la tête de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de la Cédéao, mon frère et ami John Dramani Mahama, président de la République du Ghana », a déclaré M. Ouattara lors d’un discours de clôture du 44e sommet ordinaire de la Cédéao.

M. Mahama, né le 29 novembre 1958 dans le nord du Ghana, est arrivé au pouvoir en juillet 2012 à la mort subite de son prédécesseur, John Atta Mills. Cinq mois et demi plus tard, cet ancien député et écrivain, fan de musique Afrobeat et de sa légende, le Nigérian Fela Kuti, était élu président du Ghana.

A la Cédéo, Alassane Ouattara a effectué deux mandats d’un an, marqués notamment par la transition démocratique en Guinée-Bissau, petit état lusophone habitué aux coups d’Etat et la guerre au Mali.

« L’élection du président Ibrahim Boubacar Keïta, le 11 août 2013, a consacré une transition réussie au Mali », s’était réjoui vendredi le président ivoirien.

La Cédéao représente quinze Etats, pour une population évaluée à 300 millions d’habitants anglophones, francophones et lusophones.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*