vendredi , 30 octobre 2020

Ebola : un cas suspect sème la panique à Lola

La mort d’un jeune de suite d’une courte maladie non encore identifiée dans le district de Gogota, environ 3 kilomètres au centre ville de Lola en région forestière empêche des citoyens de cette préfecture jusque-là épargnée par la fièvre Ebola de dormir.

La maladie de la victime a commencé mardi par une plainte, puis des vomissements et des saignements avant de rendre l’âme, expliquent des sources présentes à Lola.

Mais dans une communauté profondément ancrée dans la tradition et les interprétations  superstitieuses, certains auraient conseillé de garder le corps quelques heures voire quelques jours, « le temps de chercher le sorcier auteur de la mort du jeune », selon nos informations.

La déclaration de la fièvre Ebola par les autorités guinéennes et les partenaires médicaux en fin de semaine ainsi que les campagnes de sensibilisation sur les signes cliniques et les mesures préventives ont fini par convaincre effrayer ceux qui avançaient la thèse de sorcellerie.

« On ne sait pas si c’est la fièvre Ebola mais ici, nous avons beaucoup peur », a confié une source de cette localité proche du Liberia et de la Côte d’Ivoire.

 

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*