vendredi , 15 novembre 2019

Guinée / Ebola : la riposte se met en place

Lentement mais surement, la riposte contre la fièvre hémorragique Ebola officiellement déclarée en Guinée depuis Samedi se met en place dans les régions où l’épidémie a été détectée.

Le ministère de la Santé et de l’hygiène publique a déjà engagé un certain nombre de mesures comme le traitement gratuit de tous les malades dans les centres d’isolement, l’information des populations sur les mesures d’hygiène individuelles et collectives, ainsi que la responsabilisation exclusive du traitement des corps des malades décédés au personnel de santé et à la Croix rouge guinéenne pour limiter la contamination.

L’UNICEF a annoncé la distribution aux agents de santé dans les zones affectées de 50.000 pièces de savon, 1.000 flacons de solutés de réhydratation, 5.500 boites de chlore liquide, 5.000 paquets de sels de réhydratation orale et du chlore en poudre.

On sait aussi en Guinée que la fièvre Ebola se propage à travers le contact avec des personnes ou des animaux infectés. Ainsi, dans les lieux de cultes des campagnes sensibilisations sont enclenchées à l’endroit des fidèles chrétiens et musulmans.

A l’Eglise Protestante Evangélique de Gbessia dans la commune de Matoto les responsables ont placé de l’eau de javel à la rentrée du temple dans laquelle chaque fidèle doit tremper ses mains avant d’entrer en contact avec ses coreligionnaires.

Actuellement à l’intérieur du Pays, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Colonel Rémy Lamah, s’imprègne de l’ampleur de l’épidémie pour engager la politique adéquate. visiblement surpris la fièvre Ebola, la Guinée et ses partenaires comme l’OMS, Unicef et Médecins Sans Frontière s’organisent le plus rapidement que possible.

Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*