vendredi , 6 décembre 2019

Diécké : tension très vive autour de la Soguipah

L’atmosphère est très tendue depuis vendredi dans la cité industrielle de Diécké, préfecture  de Yomou, où des femmes manifestent contre la politique d’emploi de la Société guinéenne de palmiers à huile et d’hévéa (Soguipah).

Des routes barrées, des citoyens qui se méfient les uns des autres et un imposant dispositif de sécurité venu de la capitale régionale N’Zérékoré. La tension reste toujours très vive au troisième jour de protestation dans la cité industrielle de Diécké.

Plusieurs dizaines de femmes de la localité, en majorité des vieilles, qui protestent pour exiger l’emploi de leurs enfants jurent de tenir jusqu’au bout. Castagnettes en mains, scandant des propos hostiles à la direction générale de la Soguipah, ces femmes qui ont attaché des foulards au rein exigent que leurs progénitures soient aussi employées par la société.

Selon plusieurs sources présentes à Diécké contactées par Kaloumpresse.com, les femmes ont été profondément choquées en constatant que la Soguipah embauche de nouveaux employés alors que les résultats d’un test de recrutement récemment organisé par la société ne sont toujours pas publiés.

Vendredi, les manifestantes ont barrée les routes qui donnent accès à la zone industrielle, selon une source qui souhaite garder l’anonymat.  Samedi, un renfort de composé de policiers et de gendarmes venu de N’Zérékoré a dû faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestantes, selon une autre source. « On ne sait pas ce qui va arriver demain, la tension est tendue », a ajouté cette dernière.

Une réunion convoquée samedi par le préfet de Yomou Jean Smith Sandy et le sous-préfet d Diécké a accouché d’une souris.  La principale recommandation qui est d’attendre la réaction de la directrice générale de la Soguipah Hadja Mariama Camara semble ne pas tomber pour l’heure dans de bonnes oreilles.

Certains accès aux plantations d’hévéa et de palmiers sont barrés par de gros troncs d’arbres, nous dit-on.

Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

—————————

Note de la Rédaction : Photo Soguipah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*