vendredi , 5 juin 2020

Alternance démocratique : Resco pense déjà à un 3è mandat pour Alpha Condé

Un an avant les élections présidentielles de 2015 le Gouverneur de la ville de Conakry, Commandant Sékou Resco Camara, donne le Pr Alpha Condé gagnant et évoque déjà un troisième mandat en 2020.

 

Dimanche, devant plusieurs centaines dizaines des femmes de la Guinée forestière et des ministres de guinéens, le chef du gouvernorat de Conakry a invité les femmes mobilisées au Palais du peuple de continuer à soutenir les actions du chef de l’Etat pour les échéances électorales à venir. Oubliant même que la constitution guinéenne consacre deux mandats de cinq ans chacun pour le président de la République.

 

 »Nous vous demandons de continuer pour une victoire écrasante du Pr Alpha Condé et du RPG Arc-en-ciel pour les élections communales et communautaires ainsi que les élections présidentielles de 2015. Et, je pense que la Forêt a fini de préparer un deuxième mandat pour le Pr Alpha Condé. Le 3ème mandat sera encore préparé par la Forêt », a assuré le gouverneur, très fortement ovationné.

 

Le ministre de la communication Alousény Makanéra Kaké qui prenait part à ce meeting s’est montré quant à lui sûr de la victoire du président de la République au scrutin de l’an prochain. « Le plébiscite du Pr Alpha Condé en 2015 est déjà scellé. Le train a pris le départ, tant pis pour les retardateurs. Nous allons rapidement pour le plébiscite du Pr Alpha Condé », a-t-il affirmé.

S’inspirant des écritures sur une banderole au fond de la salle, sur laquelle il était écrit : « UFGF + RPG = victoire en 2015), Alousény Makanéra Kaké, a dit que le peuple de Guinée a manqué beaucoup de rendez-vous. Et qu’il faudrait  »profiter de l’arrivée du Pr Alpha Condé pour se réconcilier avec notre histoire. Il est en train de faire des miracles en transformant la Guinée en 5 ans que les autres n’ont pas pu pendant 50 ans. Nous avons l’intérêt à saisir cette chance », a-t-il dit.

En écoutant ces propos, Hadja Christine Sagno, porte-parole de l’Union des Femmes de la Guinée forestière (UFGF), à l’origine de la manifestation de ce dimanche, a indiqué que l’UFGF compte plus de 250 associations réunies en plusieurs groupements, dont 5500 femmes sont inscrites dans le registre de l’union.

Tout en réaffirmant leur soutien au pouvoir Mme Sagno a posé quelques doléances à l’endroit du chef de l’Etat.  »Nous sollicitons la mise à disposition des fonds des micros finances pour les femmes de la Guinée forestière, le renforcement des infrastructures routières dans les sept (7) préfectures de la région forestière, la création de l’emploi pour les jeunes de Guinée en général et la Guinée forestière en particulier ».

Pour la porte-parole si ces sollicitations sont prises en compte, cette journée de  »soutien et de sensibilisation » sera un tournant décisif pour le développement de la région forestière.

En réponse à ces doléances, le ministre d’Etat, Conseillé à la présidence de la République, Ahmed Tidiane Traoré, dira que le message est bien compris. Il a  promis de le transmettre ces requêtes à qui de droit.  »Je vous dis que le chef de l’Etat veut vous aider. Il demande que vous vous organisiez en groupements, en ONG. C’est pour cette raison qu’il a pris la décision, et c’est maintenant qu’il va l’appliquer. Il connaît les souffrances des femmes qui supportent le lourd fardeau, qui supportent les maris et leurs enfants ».

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*