mercredi , 19 décembre 2018
Flash info

Lansana Kouyaté salue la bravoure du Capitaine Dadis face à Rusal

En séjour à l’étranger depuis plusieurs mois, l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté a sa manière d’apprécier la gestion du pays.

 

Au cours d’une cérémonie de dédicace de son livre  » Du Brasier Somalien à la chaleur onusienne » début mars à Paris, devant un parterre de militants, de proches et de curieux, Lansana Kouyaté a profité pour ouvrir une parenthèse sur la gestion de certains dossiers par le pouvoir actuel et le régime défunt.

Naturellement, le cas de la raffinerie Friguia, à l’arrêt depuis 2012 qui a plongé Fria dans l’amertume et le désespoir, fut évoqué en exemple.

Selon nos informations, le président du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) est « revenu sur le bradage, dans des conditions opaques, de l’usine d’alumine de Fria au temps du général Lansana Conté’’.

Lansana Kouyaté n’a pas tarit d’éloges à l’égard de Dadis, comme le souligne pour sa part pednespoir.com. « Je connais la mentalité de Rusal. Ce n’est pas pour rien que le capitaine Dadis, c’est l’une rares actions que j’ai approuvées chez lui, a failli donner une attaque cardiaque au représentant de Russal. (…) Ce qui s’est passé est inadmissible », rapporte le site.

S’exprimant sur la possibilité de reprise des activités de l’usine il s’est montré pessimiste. « J’ai peur que ça ne prenne encore plus de temps. Surtout qu’ils ont dégagé les moyens, mais qui ne sont pas allés là où il faut ».

Rappelons que la scène à laquelle fait alliusion Kouyaté s’est déroulée en 2009. Pendant une de ses émissions télévisées appelées « Dadis Show », le chef de la junte Capitaine Moussa Dadis Camara avait publiquement humilié le représentant de Rusal en Guinée alors, Anatoly Pantchenko, le qualifiant d’un « escroc international ».

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*