lundi , 22 octobre 2018

De retour à Abidjan, Aïcha Koné fond en larmes à l’aéroport Houphouët-Boigny

L’artiste chanteuse ivoirienne, Aïcha Koné, rentrée d’exil, dans la soirée de mercredi, a fondu en larmes, à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët (au sud d’Abidjan), à sa descente d’avion.

C’est à 18 h30 mn que l’avion à bord duquel l’artiste a pris place, a atterri sur le tarmac de l’aéroport où l’attendaient parents, amis et connaissances.

Etreinte par l’émotion, Aïcha Koné, visiblement, rayonnante, n’a pu contenir ses larmes qui perlent à flots le long de ses joues, pour son retour au bercail, après trois années d’exil écourté par la volonté de la Première dame Dominique Ouattara dont elle est l’une des invités pour le dîner gala, vendredi, de la Fondation Children of Africa.

Les premiers mots de la diva de la musique ivoirienne sont à l’endroit de l’épouse du Chef de l’Etat ivoirien. « Merci à la Première dame. Merci au seigneur » lâche-t-elle, en sanglots, dans le pavillon présidentiel de l’aéroport.

« J’ai vu ma famille, mes amis. J’ai retrouvé mon pays…Merci à tout le monde », se réjouit Aïcha Koné avant de quitter l’aéroport sous une forte « escorte » policière.

Proche parmi les proches de l’ancien président Laurent Gbagbo, Aïcha Koné, comme bon nombre de partisans de l’ex-régime, avait quitté la Côte d’Ivoire pour se réfugier en Guinée à la suite de la crise post-électorale de décembre 2010 à avril 2011, ayant fait 3 000 morts.

Starafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*