dimanche , 19 août 2018
Flash info

Administration : Des secrétaires et assistants de directions à l’école

Des membres de la Ligue guinéenne des secrétaires, assistants et attachés de direction ont  entamé jeudi un séminaire de formation national lié à l’exercice de leur fonction.  La formation s’étendra du 13 au 15 mars et se déroule à Conakry dans la Salle du 28 septembre du Palais du peuple.

Comme l’a rappelé la présidente  nationale de la Ligue  guinéenne  des  secrétaires, assistants et attachés de directions (LGAAD), Hadja  Fatou  Hottia Seck, la fonction orbitale de l’assistante qui consiste entre autres, à saisir des textes, préparer des rendez-vous, recevoir des courriers et des visiteurs, dispatcher des e-mails, mettre à jour le site internet, a besoin d’être adulée et connue d’avantage.

C’est pour  cette raison, indique-t-elle, la formation et le perfectionnement de leurs membres, constituent l’une des principales priorités.

Durant la formation entamée hier, un accent tout particulier sera mis sur la relève de demain, à travers un partage d’expérience pour les jeunes secrétaires sans expériences et quelques fois sans emplois.

L’association des secrétaires a été agréée en février 1991. De 80 adhérents au départ, elle compte aujourd’hui 5.300 secrétaires de toute catégorie confondue, de tous les âges, sans distinction de sexe, de toute religion et d’ethnie.

Elle regroupe des secrétaires d’administration, des sténodactylographes, sténotypistes, des secrétaires spécialisés dans la police, la douane, la gendarmerie  des secrétaires médicales, des assistants de Directions, d’Administrateurs civils, des professeurs.

Le gouvernement guinéen est impliqué dans cette stratégie visant à mieux préparer les secrétaires et assistants de direction. Selon Ibrahima Camara, Représentant du  ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle,  de l’Emploi  et du Travail à la l’ouverture des travaux, le gouvernement accompagnera les secrétaires dans l’exercice de leur profession.

‘’Nous assistons aujourd’hui  une génération de secrétaire qui a œuvré  sous les régimes  passé. Nous devons avoir des secrétaires de standard international dans notre pays que ce soit dans l’administration ou pour les sociétés privées’’, a-t-il conclu.


Zézé Enéma Guilavogui
+224 669 04 11 78  
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*