dimanche , 24 mars 2019

Le président IBK inaugure les entrepôts maliens en Guinée

La coopération entre la Guinée et le Mali se renforce davantage. Arrivé à Conakry lundi 10 mars dans l’après-midi, le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, a procédé à l’inauguration des entrepôts de son pays en Guinée. Ces entrepôts ont été construits à Friguiadi, dans la commune rurale de Manéah (Coyah) sur un espace de 5000 ha.

Selon le directeur général des Etablissements Karkaba, Aly Karkaba, ces infrastructures servent de lieu de stockage pour les marchandises maliennes : «Ce projet a été réalisé par les Etablissements Karkaba dans le cadre du transit maritime et terrestre entre la Guinée et le Mali. Ces entrepôts serviront de lieu de stockage des marchandises en destinations du Mali qui vont transiter par la République de Guinée. Je pense que c’est une très bonne chose pour la Guinée en matière d’économie de pouvoir réaliser ces entrepôts sur le territoire guinéen.»

Dans son discours de bienvenue, Abdourahmane Keita, préfet de Coyah, s’est dit réjoui du fait que c’est sa préfecture qui abrite ces installations, et dit que cela est une preuve d’intégration sous régionale : «Nous nous réjouissons d’abriter très particulièrement ces installations d’Emagui, signe évident de l’intégration sous régionale entre deux pays d’une même histoire. »

Poursuivant son intervention, M. Abdourahmane Keita a indiqué que cette intégration dont s’est fixé le gouvernement guinéen, vise à lutter contre la pauvreté.

« Aujourd’hui, a-t-il ajouté, la nécessité d’améliorer le cadre global de développement socioéconomique de nos Etats passe nécessairement par la volonté politique et la mise en œuvre des réformes cohérentes en vue d’une intégration sous régionale efficiente. C’est pourquoi le gouvernement de la République de Guinée se donne comme objectif de concevoir et mettre en exécution, avec l’appui des partenaires bi et multilatéraux, une approche intégrée de lutte contre la pauvreté et le sous-développement.»

Pour sa part, Abdoulaye KOUMARE, ministre malien de l’Equipement et des Transports, a dit que la construction de ces entrepôts maliens en Guinée (EMAGUI) est un acte majeur : «Quel bonheur de célébrer la consécration d’un acte économique majeur à travers des infrastructures modernes de désenclavement et d’intégration ! La coupure du ruban des installations et des équipements flambants neufs des entrepôts du Mali s’inscrit dans le cadre de la coopération, la fraternité entre nos deux pays pour nos deux pays liés par l’histoire et la géographie.»

Ces installations sont composés entre autres, trois magasins de plus de 2500 m2 chacun, un parc à conteneurs de 5000 m2, 180 m2 de bureaux et annexes, 190 m2 de logements des agents de sécurité, une cuve d’eau de 10 mille litres pour alimenter les bureaux et des logements, des équipements incendie de sécurité.

Il faut ajouter que la construction de ces infrastructures qui a duré deux ans, a coûté à l’Etat malien à environ 4 milliards de FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*