lundi , 22 juillet 2019
Flash info

IBK : « Pourquoi je suis venu en Guinée »

En Afrique, il est de coutume que l’étranger dévoile les raisons de son voyage une fois à destination. Le président malien Ibrahim Boubacar Kéita n’a pas failli à la tradition. A l’aéroport international Conakry-Gbessia, il a évoqué les motifs de son déplacement chez son frère Alpha Condé. Propos…

 

« C’est une visite d’Etat et d’amitié, de fraternité renouvelée. J’entame mon séjour en Guinée, à Conakry, avec beaucoup, beaucoup, beaucoup de bonheur. Et j’ai la conviction, qu’au terme de cette visite, nos relations bilatérales seront encore plus raffermies, plus consolidées pour le plus grand bonheur de nos deux peuples malien et guinéen (…)


Le président Alpha Condé et certains de ses pairs, la communauté internationale ont fait beaucoup pour que notre pays retrouve toute sa place au sein de la communauté internationale à travers des élections libres et démocratiques. Je crois qu’après l’élection présidentielle réussie, que certains peuvent en convenir, les élections législatives sont également tenues pour que ces élections-là aient tout le bonheur de remettre le Mali dans la trajectoire démocratique […]. Nous avons également, avec bonheur, avec le concours des uns et des autres, réussi aujourd’hui à ressouder territorialement notre peuple (…)


Il reste cette lancinante question de fidèles dont je vis, que très bien tôt, elle trouvera elle aussi une solution heureuse. Quand les frères se parlent, quand on s’écoute, quand l’unité des Maliens est réaffirmée de la manière la plus claire, sans aucun complexe, les choses entrent dans l’ordre. Donc aujourd’hui le Mali est sur le point de réussir sa compilation avec l’appui de tout le monde. Il reste encore des velléités qui terrorisent dans le Nord de notre pays. Récemment encore, certains éléments ont été, en tout cas, mis dans le mur dans le Nord qui a été le repère des djihadistes qui ne sont pas encore totalement anéantis (…)

« Donc aujourd’hui, le Mali est sur le chemin de l’apaisement, sur le chemin de la stabilité, confiant en son président, et également regarde l’avenir avec beaucoup d’espoir », a-t-il confié, avant de remercier son homologue guinéen à qui il accorde sa première visite d’Etat : «Je remercie mon frère, mon aîné, le président Alpha Condé pour cette invitation, qui me donne cette occasion d’effectuer ma toute première visite d’Etat en Afrique après mon élection. La première avait été donnée par le président Hollande, mais cette visite avait été écourtée. »

Mamady Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*