dimanche , 25 octobre 2020

Assassinat d’un Guinéen à Edmonton : L’accusé, Jayme Pasieka, comparait aujourd’hui

La police d’Edmonton a déposé samedi deux accusations de meurtre au premier degré, deux accusations de tentative d’assassinat, deux accusations de possession d’armes offensives et une accusation de voies de fait graves contre Jayme Pasieka.

L’homme de 29 ans aurait poignardé six de ses collègues dans un entrepôt d’une chaîne d’alimentation à Edmonton.

Il comparaîtra en cour lundi à 9 h.

Le sergent Bill Clark a indiqué que les policiers disposent de certaines pistes, mais qu’il est trop tôt pour avoir une idée claire du mobile. Un mandat de perquisition a été exécuté samedi au domicile de l’accusé, affirme la police dans un courriel, mais aucun détail n’a été divulgué. L’enquête se poursuit.

Un homme armé de deux couteaux a tué deux employés du centre de distribution Loblaw vendredi, et en blessé quatre autres, dont deux grièvement.

Jayme Pasieka a été arrêté vendredi après-midi, quelques heures après l’attaque.

Les policiers croient que Jayme Pasieka, 29  ans, sera accusé de meurtres prémédités et de tentatives de meurtre.

Le sergent Clark a ajouté que le suspect était calme et se montrait coopératif depuis son arrestation, sans ajouter ce qu’il avait révélé aux policiers.

Les proches des victimes décédées, Fitzroy Harris, 50  ans, et Thierno Bah, 41 ans, cherchent également des réponses à leurs questions. Un ami de M. Bah a dit que personnes n’aurait pu croire qu’un père de quatre jeunes enfants pouvait perdre la vie des suites d’un acte d’une telle violence.

Les proches veulent également savoir pourquoi le suspect, qui avait déjà été reconnu coupable d’agression armée et de menaces de mort, pouvait travailler en toute impunité.

Source : radio-canada


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*