dimanche , 16 décembre 2018

Energie / Emeutes : Des ONG accusent le Premier ministre

Le Mouvement Africain pour la défense des  droits de l’Homme et de la Bonne gouvernance (AFRIDHO) et la coordination des organisations de défense des droits de l’homme(COODDH) ont accusé jeudi le Premier ministre et le Gouverneur de Conakry d’être à l’origine des manifestations enregistrées en début de semaine en banlieue de Conakry.

Pendant une conférence de presse, le président de AFRIDHO a indiqué que  les gouvernants  ne disent pas la vérité et refusent de s’attaquer aux vrais problèmes des populations, axés essentiellement sur l’électricité. « Les autorités font dos à ces problèmes », a déploré Nouha Traoré. « En 2010, on nous a promis le changement et jusqu’à présent, pas de concret et on continue à vivre dans le noir », a-t-il fustigé.

Selon Traoré, les fausses  promesses du Premier ministre et du gouverneur de la ville de Conakry, relatives à la fourniture du courant électrique dans un délai d’une semaine dans les 13 quartiers, sont à la base des manifestations qui se sont sodées par deux morts et plusieurs blessés.

Zézé Enéma Guilavogui
+ 224 669 04 11 78
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*