lundi , 11 novembre 2019

Un gendarme sous les verrous après la mort d’un civil à Conakry

Le Haut commandement de la Gendarme et Direction de la Justice militaire a mis aux arrêts un gendarme après la mort mardi d’un jeune-homme dans des manifestations contre l’obscurité en haute banlieue de Conakry.

Le gendarme interpellé était le conducteur d’un véhicule de gendarmerie qui a mortellement percuté Maurice Haba, 17 ans. Ce dernier est décédé sur place de suite de sa blessure. Toute chose qui a révolté les émeutiers.

« Le chauffeur du véhicule est sous les verrous », a déclaré Commandant Mamadou Alpha Barry, porte-parole de gendarmerie, indiquant qu’aucun crime ne restera impunité.

 

D’autres sources contactées par Kaloumpresse.com indiquent le corps du gendarme tué par les manifestations à Dabompa dans la même journée du mardi a été remis à un médecin légiste pour des besoins d’autopsie. Il semble avoir été décapité.

 

Elie Ougna

+24 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*