mardi , 10 décembre 2019

Se croyant invulnérable, un pasteur meurt mordu par un serpent

Jamie Coots, un pasteur du Kentucky persuadé que les croyants ne pouvaient pas être mordus par les serpents, est décédé dimanche passé.

Saint-Marc avait écrit que les vrais croyants pourraient prendre des serpents dans leurs mains et même boire un poison mortel sans problème. C’est l’un des commandements de l’Evangile selon le culte pentecôtiste.

Jamie Coots, un pasteur du Kentucky, est décédé à la suite d’une morsure de serpent en plein tournage de l’émission « Snake Salvation » ce dimanche. Elle suivait Jamie Coots et ses proches afin de comprendre pourquoi cette pratique illégale existe toujours dans les zones rurales de la « Church Belt » dans le sud-est des Etats-Unis d’Amérique.

Un an de liberté surveillée en 2013
« Même après avoir perdu la moitié de son doigt suite à une morsure, après avoir vu plusieurs ecclésiastiques mourir pour la même raison, Jamie Coots pensait toujours qu’il devait accepter les morsures et suivre sa Sainte destinée », indique le site de la chaîne « National Geographic ».

En 2013, Jamie Coots avait été condamné à un an de liberté surveillée pour avoir transporté des serpents venimeux dans le Tennessee. 125 églises pratiquent encore la manipulation de ces animaux dangereux. En mai 2012, Marc Wolford, un autre pentecôtiste, avait été mortellement mordu par un serpent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*