dimanche , 19 janvier 2020

Coupures d’électricité : 2 morts dans les protestations

Les manifestations contre l’absence de courant dans 13 quartiers de la banlieue de Conakry ont fait deux morts, a appris Kaloumpresse.com de source proche de la gendarmerie nationale.

 

« Nous avons enregistré deux morts dont un gendarme et un civil », Commandant Mamadou Alpha Barry, chargé de communication du Haut commandement de la gendarmerie et Direction de la Justice militaire, a dit.

 

Selon l’officier de gendarmerie, le civil a été tué « accidentellement » au moment où les éléments de maintien d’ordre cherchaient à « décrocher » pour éviter un bras de fer avec la foule. C’est en ce moment qu’un véhicule de la gendarmerie a percuté la victime civile, a-t-il dit. Quand au gendarme tué, il a été lynché par une foule en colère à Dabompa dans la commune de Matoto. « Ils l’ont d’abord cogné et c’est quand il est tombé du véhicule qu’ils l’ont roué de coups », a dit Commandant Barry.

 

Le Commandant de la gendarmerie mobile N°7 est admis à l’hôpital militaire du Camp Samory Touré pour des soins après qu’il ait reçu des coups lui aussi. Il a perdu quelques dents, selon nos informations.

 

Élie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

————————

Note de la Rédaction : Photo d’archives

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*