lundi , 18 novembre 2019

Le Bloc Libéral fête sa première année d’existence sur fond de satisfaction

Le parti Bloc Libéral (BL) présidé par le Dr Faya Millimouno a célébré mardi 11 février, le premier anniversaire de son existence sur l’échiquier politique guinéen.

 

C’est le 11 février 2013 que le BL a obtenu son agrément après plusieurs mois d’attente, d’incertitude et de coups médiatiques à cause du retard injustifié du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation, à l’époque.

 

Après 12 mois de présence sur le terrain politique en Guinée, le parti affiche clairement son ambition qui se résume en un seul mot. « La rupture ». Rupture avec la division, l’ethnocentrisme, le régionalisme, la mal gouvernance, les injustices, l’inégalité, la pauvreté, selon ses militants.

En soufflant la première bougie de la jeune formation politique aujourd’hui, le leader, le Dr Faya Millimouno a présenté le bilan plutôt « élogieux » d’un parti qui s’est doté  d’un siège et d’un véhicule.

 

« Nous avons validé 27 fédérations, qui sont aujourd’hui fonctionnelles, dans la ville de Conakry, à travers toute la Basse côte et du Fouta Djallon. En Haute Guinée et en Guinée forestière, nous sommes sur la voie de valider dix fédérations supplémentaires déjà formées. Cela va porter au nombre de 37 fédérations fonctionnelles du parti sur le territoire national’’, a-t-il expliqué. Selon le président du BL, des structures émergent aussi aux USA, en France, en Belgique, Hollande, entre autres.

Sans pour autant ignorer les tares des autorités actuelles, et s’inspirant des luttes qu’ont mené des personnalités illustres comme Nelson Mandela, dont le 11 février reste aussi la date de sa libération de prison après 27 ans derrière les barreaux, Marthin Lutter King, Mahatma Gandhi et Barack Obama, le numéro un du Bloc libéral a dénoncé l’injustice et la mal gouvernance dont vivent les Guinéens.

 

« Nous disons qu’une injustice commise quelque part sur n’importe quel mètre carré de la Guinée est une menace pour la justice partout en Guinée. Comme Nelson Mandela, nous croyons au BL, qu’aucun de nous, agissant seul, ne peut atteindre le succès. Et comme l’affirme le Président des États-Unis, Barack Obama, nous sommes dans le même bateau qui s’appelle la Guinée. Nous sommes plus forts lorsque nous prenons soins les uns les autres », a-t-il affirmé.

La célébration de ce premier anniversaire s’est déroulée au siège du parti, à Conakry, devant plusieurs dizaines de militants et de sympathisants du parti.

Aliou BM Diallo

+224 622 25 45 64

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*