vendredi , 6 décembre 2019

Diplomatie internationale : le président Alpha Condé en Tunisie

Le président guinéen  Alpha Condé a quitté Conakry jeudi dans la matinée pour Tunis où il assistera aux cérémonies marquant la célébration de l’adoption de la nouvelle Constitution Tunisienne.

 

Le numéro 1 guinéen s’est envolé pour la Tunisie sur invitation du président tunisien Moncef Marjouki, indique le Bureau du presse de la Présidence guinéenne.

 

Premier pays du monde arabe à avoir fait sa révolution en janvier 2011 suite à l’immolation du jeune Mohamed Bouazizi, marchand ambulant, le 17 décembre 2010, à Sidi Bouzid, entrainant la chute du président Zine el-Abidine Ben Ali, la Tunisie a été déstabilisée par des tensions politiques et des mouvements jihadistes.

 

L’assassinat de l’opposant Chokri Belaïd  le 6 février 2013 devant chez lui, dans un quartier résidentiel de Tunis avait entrainé un regain de tension et ses citoyens dans le désespoir. Le parti islamiste Ennahda qui dirigeait le pays depuis la chute de Ben Ali s’était vu contraint à la démission pour résoudre la crise politique née de la mort de l’avocat de 48 ans.

 

C’est donc avec un sentiment de satisfaction et de soulagement que les Tunisiens se sont dotés d’une nouvelle constitution le 27 janvier 2014. Une étape historique qui nécessite une célébration grandiose.

 

Aliou BM Diallo

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*