lundi , 16 décembre 2019

La Guinée et les Nations Unies signent un Plan de travail de $59,5M pour 2014

Le gouvernement guinéen et plusieurs agences du Système des Nations Unies ont procédé mercredi à la signature des plans de travail annuels (PTA) pour l’exercice 2014.

La signature des PTA concernait l’UNFPA, l’UNICEF, le PAM et le PNUD.  La cérémonie a connu la présence  du ministre guinéen de la Coopération internationale, Dr Koutoub Moustapha Sanoh, plusieurs ministres concernés, le coordinateur Résident du Système des Nations Unies par intérim ainsi que les représentants des différentes agences du SNU.

En signant les PTA de cette année sous le slogan « J’ai droit à me développer normalement », les acteurs veulent conjuguer les efforts visant à concrétiser les Objectifs du Millénaire pour  le Développement (OMD).

Pour le Coordinateur résident du Système des Nations Unies par intérim,  Dr. René Zitsamele-Coddy, la signature de Plans de travail annuels de cette année revêt un caractère particulier. Car leur mise  en œuvre intervient dans un contexte plutôt favorable à la relance des activités de développement marqué par la finalisation de la transition politique, avec l’investiture d’un nouveau parlement le 13 janvier, et la mise en place d’une nouvelle équipe  gouvernementale le 20 janvier.

Selon le diplomate onusien, il s’agit donc pour toutes parties prenantes de maximiser les chances de réalisation de ces projets et programmes inscrits au PTA dans un Object de consolidation des acquis de la gouvernance  démocratique. ‘’Il faut accélérer les reformes susceptibles de créer les conditions  favorables à la survie de la mère et de l’enfant, à la création d’emplois pour les jeunes et les femmes, à la satisfaction de la demande sociale en santé, en éducation, eau, énergie et infrastructures soco-communautaires.

Au total, 18 plans de travail annuels (PAT) ont été signés. Pour un montant de 59,5 millions de dollars US, soit plus de 410 milliards de francs guinéens. Ils sont censés contribuer aux efforts du gouvernement dans les domaines de la gouvernance, de la santé, de l’éducation, de l’environnement.

« Leur mise en œuvre permettra non seulement de consolider les acquis du précédent programme de coopération 2007_2013, mais aussi et surtout d’intégrer les nouvelles reformes engagées par le gouvernement », a souligné le ministre de la Coopération internationale Dr Koutoub Moustapha Sanoh.

Zézé Enéma Guilavogui
+ 224 669 04 11 78
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*