jeudi , 29 octobre 2020

Le chef de l’Etat sur le chantier de la route 2×2 voies Dabompa-Coyah

Le président de la République, le professeur Alpha Condé était samedi, 1er février dernier sur le chantier du tronçon 2×2 voies Dabompa-Coyah pour sensibiliser les citoyens sur le bien-fondé de ce projet. Mais aussi et surtout leur rassurer que leur indemnisation sera faite dans les règles de l’art.

Cette visite du chef de l’Etat guinéen intervient suite au démarrage des travaux de construction de cette route en autoroute entraînant la démolition de plusieurs maisons. De ce fait, les populations touchées par ce projet s’interrogent actuellement sur leur indemnisation.

Pour cela, de Dabompa à Coyah en passant Km36, le chef de l’Etat a passé ce message de sensibilisation aux citoyens de ces localités qui, à travers des ovations nourries, ont vivement apprécié cette démarche du Pr Alpha Condé.

A l’issue de son périple, le Président Alpha Condé a déclaré : « J’ai appris qu’on a mis des croix sur les maisons des gens et les faire déguerpir sans indemniser. Or on doit d’abord indemniser les gens avant de les faire partir. Donc avant de mettre la croix sur la maison de quelqu’un on doit discuter avec lui, faire l’évaluation. Parce que si on casse les maisons des gens avant de les évaluer où ils vont loger ? C’est pourquoi j’ai été voir les gens parce qu’il faut qu’ils comprennent qu’on est obligé de casser les maisons pour faire les routes. Vous savez sur les routes, il y a beaucoup d’accident avec les tournants dangereux. Ensuite, le courant qui doit venir de Kaléta, il faut des poteaux de haute tension et qu’on ne peut pas mettre ces poteaux dans la cour d’une maison et il faut l’expliquer à la population que c’est dans son intérêt. Mais avant de la faire déménager, il faut indemniser la personne. Quand on les indemnise, cela leur donne le temps de se faire loger en attendant qu’on ne développe des maisons sociales comme à Dakar avec SICAP. Donc je suis parti expliquer aux responsables qu’avant de casser une maison, il faut indemniser et laisser la personne de se reloger. Je vais faire la sensibilisation partout et tous les gens seront indemnisés avant qu’ils ne quittent la maison. C’est injuste de faire partir quelqu’un sans l’indemniser avant et ça, ce n’est pas ma politique. Surtout que moi je suis venu pour travailler pour la pauvre population. Si vous ne les indemnisez pas, comment ils vont se loger?  Donc, nous allons imposer à ce que tous les gens qui seront déguerpis soient indemnisés avant et nous allons interdire qu’on construise les maisons jusqu’à 30 m de la route. Parce que si on transforme la route en autoroute, on sera obligé d’indemniser les grandes maisons. Donc, nous allons prendre des dispositions au niveau des chefs de quartiers et des maires pour qu’il ait une certaine distance de 10 à 20 m de la route ».

A rappeler que le premier lot de cet projet qui est le tronçon Dabompa-Km36, distant de 8 Km est exécuté par l’entreprise brésilienne OAS pour un délai de 20 mois.

Quant au tronçon Km36- Coyah d’une distance de de 17 Km, c’est l’entreprise chinoise Henan Chine qui est chargée des travaux qui finiront cette année. Les travaux de ces deux lots ont été lancés en novembre 2013.

BS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*