samedi , 25 mai 2019

Sidya Touré exige la tenue « obligatoire » des élections en 2015

L’ancien Premier ministre Sidya Touré prévient déjà. Pas question de reporter les élections présidentielle qui doivent avoir lieu l’an prochain.

 

La Guinée est habituée à reporter ses grands rendez-vous. Et l’ancien Premier ministre également leader de l’Union des forces républicaines – UFR – Sidya Touré ne veut pas d’une telle situation en 2015 lorsqu’il il sera question d’organiser les élections présidentielles.

 

Dans une interview postée sur le site de son parti, M. Touré souhaite que les Guinéens soient « confirmes » au délai. « Je crois que c’est le moment de mettre le cadre de concertation que nous avons préconisé pour discuter des modalités de l’organisation de cette élection en 2014 », estime Sidya Touré en faisant allusion aux élections communautaire de cette année.

 

« Et je crois qu’il faut qu’on soit conforme à cela et qu’on se libère de ses questions là afin de préparer l’élection présidentielle de 2015 qui ne peut pas être reportée parce que le délai est de cinq ans. Et là, c’est Constitutionnel. Le mandat d’Alpha Condé finit en 2015. Donc, les élections se tiendront obligatoirement en 2015. Si ce n’est pas le cas, c’est que la Guinée n’a pas de Président », dit-il.

 

Le président de l’UFR tient au scrutin présidentiel de l’an prochain. Il ne fait aucune sortie médiatique sans faire allusion à cette consultation électorale. Fort de dix députés à l’Assemblée nationale, Sidya Touré encourage une candidature unique de l’opposition pour pouvoir battre le parti au pouvoir.

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*