vendredi , 23 août 2019

La France organise des exercices de formation pour les sapeurs pompiers guinéens

Dans le cadre d’une formation de « Chef de centre » de deux semaines, dispensée par une mission de deux sapeurs-pompiers venus de France (le lieutenant Philippe GOUERY de l’état-major interarmées de zone de défense Nord et le lieutenant Richard PHILIPPE, du Service départemental d’incendie et de secours du Finisterre), un exercice a été organisé lundi 20 janvier dernier au marché de Madina, le plus grand de Conakry.

Le thème était l’intervention au milieu de la gare routière de Madina sur un feu de véhicule avec blessure du conducteur. Il s’agissait à la fois de vérifier l’aptitude des stagiaires à diriger l’intervention, mais également de mesurer les difficultés d’accès au marché, un endroit particulièrement sensible de la capitale qui nécessite une parfaite connaissance des lieux pour pouvoir intervenir efficacement.

L’exercice a mobilisé les 20 stagiaires guinéens, placés sous le commandement du lieutenant Ibrahima Sory KABA, chef du Service d’incendie et de secours de Tombo , les deux instructeurs français ainsi que deux engins d’incendie et un véhicule sanitaire.

La restitution réalisée à la fin de cet exercice a permis de mesurer toute la difficulté d’intervenir dans le marché de Madina où la circulation est extrêmement compliqué pour les moyens de secours.

La coopération entre la France et la Guinée pour la formation des sapeurs-pompiers guinéens s’exprime essentiellement dans les trois domaines suivants :

le conseil aux autorités de la Direction générale de la protection civile (DGPC) effectué par un coopérant spécialiste de Protection Civile affecté au sein de la Direction générale ;

 

 

l’organisation de formations en s’appuyant sur les spécialistes français ;

le don de matériel ou de véhicules achetés par la France (Direction de la coopération de sécurité et de défense – DCSD – du Ministère des Affaires étrangères français) ou donnés directement par les services français spécialisés, notamment les Services départementaux d’incendie et de secours (SDIS).

L’objectif est de permettre, à terme, à la Protection Civile de remplir ses missions de protection des personnes et des biens contre tous les types de dangers et de doter l’intérieur du pays de moyens de secours./.

 

Source : Ambassade de France en Guinée


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*