dimanche , 16 décembre 2018

Le nouveau ministre des Finances déroule ses objectifs

En prenant officiellement fonction jeudi comme ministre d’Etat en charge de l’Economie et des Finances, Mohamed Diaré n’a pas caché ses objectifs prioritaires.

 

Selon M. Diaré qui quitte le ministère délégué au Budget pour le stratégique ministère des finances, sa priorité sera la poursuite du programme économique et financier appuyé par la Facilité Élargie de Crédits (FEC) et conclu avec le Fonds Monétaire international et la Banque Mondiale. A côté, il a promet la lutte contre la corruption, le renforcement de la déconcentration budgétaire, le code des marchés publics, le respect des règles et procédures de passation des marches ainsi que le renforcement des capacités institutionnelles et humaines. Il promet enfin de finaliser les textes d’applications de la loi organique relative à la loi des finances et du décret portant sur le règlement général de la gestion budgétaire et de la comptabilité publique.

 

En succédant au très rigoureux Kerfalla Yansané qui devra s’occuper du département des Mines, Mohamed Diaré promet de poursuivre les efforts déjà entamés. « Il s’agit d’assurer la continuité des actions entamées avec plus d’accélération et de qualification dans le rythme du prélèvement et de la mobilisation accrue de recettes, de la maitrise des dépenses publiques et leur qualification », dit-il.

 

Pour l’ancien chef de ce département Yansané il faut rester vigilent car « la situation reste encore très fragile » en dépit du retour des institutions de Breton Woords et de l’annulation de quelques dettes bi et multilatérales.

 

« La situation reste reste fragile au niveau du budget, du  trésor, du marché public, au niveau des chaines de dépense. Je souhaite qu’on soit prudent avec l’endettement.  Nous sortons du PPTE, il ne faudrait pas que nous retombions dans cet état. Car dans ce cas, l’endettement  risque de nous être fatal », conseille Yansané.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*