lundi , 18 novembre 2019

Macenta : L’hommel tire à bout portant sur sa belle-mère et disparait

Un paysan, la trentaine, a abattu à Macenta, en région forestière, sa belle-mère la soixantaine, qui dormait. Il l’a tuée à l’aide de son fusil de chasse, alors qu’une forte pluie s’abattait sur Wemé centre dans Guéckédou, a rapporté dimanche la radio nationale.

Selon le correspondant sur place, Diakpaoro Koivogui, cultivateur de son état et résident à Ourémé-centre, une localité relevant de la ville de Macenta, a visé le front de sa belle-mère qui dormait vers 2 heures 30 du matin avant d’appuyer sur la gâchette.

Son épouse, subitement réveillée par le bruit du puissant tir, a aussitôt accouru vers la chambre maternelle où elle trouva sa maman gisant dans le sang, la tête en lambeaux.

Soudain, son époux se jeta sur elle pour l’assommer de coups. Grièvement blessée, la dame sera secourue par les voisins avant d’être transportée à l’hôpital préfectoral de Macenta pour les soins.

Informés, les agents de la gendarmerie locale investissent rapidement le lieu, sans le présumé auteur qui avait pris ses jambes à son cou.

Macenta : L’hommel tire à bout portant sur sa belle-mère et disparait

Un paysan, la trentaine, a abattu à Macenta, en région forestière, sa belle-mère la soixantaine, qui dormait. Il l’a tuée à l’aide de son fusil de chasse, alors qu’une forte pluie s’abattait sur Wemé centre dans Guéckédou, a rapporté dimanche la radio nationale. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*