dimanche , 18 novembre 2018

Les grands déçus du remaniement gouvernemental

Dans le nouveau gouvernement de 34 ministères nommé lundi nuit, d’importantes figures comme Damantang Albert Camara, Kalifa Gassama Diaby, Koutoub Moustapha Sano et François Lounsény Fall entre autres ont été reconduits. D’autres par contre sortent par la petite porte, sur la pointe des pieds.

 

Certains étaient donnés d’office partant par des analystes de la scène politique guinéenne. C’est le cas de Elhadj Papa Koly Kourouma de l’Energie qui a peiné à donner de l’électricité à la capitale Conakry en dépit d’importants moyens financiers engagés par le gouvernement. Et du ministre des Mines Mohamed Lamine Fofana qui en manque d’inspiration pour élaborer une politique minière très claires.

 

De l’autre côté, la surprise vient certainement de Elhadj Bah Ousmane, tout puissant ministre d’Etat en charge des Travaux publics et transports, allié parmi les alliés du président Condé qui n’a pu trouver de siège. Dans cette catégorie des ministres qui pourraient être recaser à la Présidence où ailleurs, figurent également Me Christian Sow de la Justice. Mme Ramatoulaye Bah de Industrie ne pouvait s’attendre au miracle. Son époux ayant opté pour l’opposition, on comprend aisément pourquoi le président a décidé de rompre le contrat.

 

Autres « oubliés » de taille, il y a Mohamed Dorval Doumbouya du Commerce, Edouard Niankoye Lamah et Naman Keita tous deux à la tête de deux départements en charge de la Santé, ainsi que Togba Césaire Kpogbomou de la Communication.

 

Fatoumata Kéita

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*