lundi , 22 octobre 2018

Que pensez-vous de la reconduction de Mohamed Saïd Fofana à la Primature ?

L’équipe de Kaloumpresse.com a posé la question à des citoyens guinéens vivant à Conakry. Les avis sont certes moins pessimistes, mais très exigeants. Réactions…

Mohamed  Racheik Conté, Administrateur civil : « C’est encore une fois la confiance renouvelée de la part du Chef de l’Etat en la personne de son excellence Mohamed Saïd Fofana. S’il a été choisi encore pour une deuxième fois pour mener les actions du gouvernement,  je crois  que  c’est un acte  purement  démocratique et politique. Ce Premier ministre de transition qui a été reconduit a souffert durant les trois années passées à la Primature. Toute œuvre humaine n’est pas parfaite. Je crois que c’était sa première fois d’être Premier ministre en République de Guinée. Il a eu à acquérir beaucoup d’expériences. Il a eu à déterminer les maux  et les problèmes auxquels  le peuple  est confronté. Pour la prochaine fois, j’en suis sur et certains, il sera à la hauteur des attentes. Il ferra encore plus même si on ne doit pas dire qu’il n’a rien fait. Je ne suis pas mecontent de cette nomination ».

Yaya Kéita, Etudiant diplômé en Economie : « Le Professeur Alpha Condé a bien fait de reconduire Saïd Fofana car  c’est une politique extrêmement forte. Pour moi le bilan de Saïd Fofana a été  positif c’est pourquoi il était très nécessaire de le reconduire. Changer le gouvernement à chaque fois n’est pas la solution. Je crois que le Premier ministre pourra tenir la tacher qui lui ait été confiée pour les deux  ans qui restent. Il n’était pas facile pour que la Guinée devienne un pays émergeant en cinq ans vu les manifestations politiques. Le président doit  lutter  contre l’impunité comme il faut, en appliquant la loi rien que la loi. Je demande aussi  à Saïd Fofana  de reconduire   certains ministres du gouvernement de la transition  à l’occurrence le  Ministre d’Etat à l’Economie Kerfala Yansané , Dr Koutoub Moustapha Sanoh de la Coopération, Albert  Damantang Camara de l’Enseignement technique et Bah Ousmane des Travaux publics ».

Mamady Condé, Commerçant : « A propos de cette nomination, je suis très content et chapeau au président de la République. Il a le droit de choisir qui il veut parce qu’il est le père de cette Nation durant son mandat. Mohamed  Saïd Fofana  est un Guinéen avant tout. Si le président  place sa confiance en lui, ce n’est pas mauvais. L’essentiel, c’est de multiplier les efforts et poursuivre le combat pour que la Guinée gagne dans son ensemble surtout par la création de l’emploi ».

Saidou Sidibé, Enseignant : « Je je suis content de la  reconduction  du Premier ministre. Il a mérité la confiance du  président durant la transition.  Comme preuve que le Premier ministre a engagé des actions fortes,  on a  la bataille pour  la réconciliation nationale et qui continue toujours son chemin. Aussi, nous devons nous unir tous pour lutter contre le sous-développement.  Saïd Fofana a fait ses preuves. Il y a certains ténors de feu  General Lansana Conté qui veulent revenir  aux affaires. Mais heureusement, Alpha Condé à tout compris. Nous soutenons Saïd Fofana  jusqu’au bout du tunnel et nous demandons aux Guinéens de se donner les mains pour que la Guinée bouge. Nous appartenons tous à cette Nation.  Les gens n’ont pas compris le fait de ramener l’ex-Premier ministre ».

Mohamed Alpha  Barry,  Chauffeur : « Le président est libre de nommer ou de révoqué quelqu’un. Seule confiance l’a poussé à choisir Saïd Fofana. Si la transition a pris fin, il appartient à ce nouveau gouvernement qui sera bientôt  nommé dans 48 heures, de faire preuve de patriotisme pour que les citoyens arrivent à vivre mieux. Nous avons des potentialités économiques, mais si les ressources humaines ne sont pas intègres, le pays est voué à l’échec  et nous ne souhaitons pas cela. Que Dieu protège tous les Guinéens ».

Albert   Lamah, Etudiant  à l’ENAM : « Je suis confient.  Saïd Fofana est un homme en qui tout le peuple de  Guinée a confiance. Nous nous sommes contents nous, la jeunesse. Avec la mise en place de la nouvelle Assemblée, nous espérons que le pays va émerger et ses enfants vont bâtir une Nation forte et solidaire car la guinée est un Etat que Dieu a doté de tout. Mais il faut un examen de conscience pour pouvoir bénéficier de nos potentialités économiques ».

Alsény Camara, Etudiant à l’ENAM : « La reconduction du Premier ministre est plus ou moins favorable. Certains critiquent cette nomination et d’autre par contre s’en réjouissent.Pour la première fois, nous avons assisté en Guinée, à la nomination d’un gouvernement de recompense. Si celui-ci est reconduit alors là ça sera étonnant. Dans ce cas, l’échec sera prévisible. Avant la fin de la transition, c’était un gouvernement de récompense. Je vous avoue que ces mêmes cas de gouvernance seront instaurés. Le président devait nommer un premier ministre ouvert  et qui assume le contrôle strict de son gouvernement en luttant contre la corruption. La jeunesse en a marre des promesses stériles. Nos diplômes sont au fond des valises par le manque d’emplois. Cela nous inquiète beaucoup ». 

Mohamed Barry, Mécanicien auto :
« Après l’installation de l’Assemblée, le président devait respecter ses engagements, en nommant  un autre Premier ministre comme, il avait promis de mettre en place un gouvernement de mission afin de relever les défis. Cet acte n’est pas salutaire et je ne l’apprécie pas cela. Le bilan de Saïd Fofana est négatif par ce que nous ne ressentons pas l’impact  sur  la vie de la population guinéenne. Le panier de la ménager est dégradé, surtout que l’argent a disparu ».

Mohamed Camara, Fonctionnaire à Lansebougni :
« Mon impression est bonne par rapport à la nomination de l’ex-premier ministre. Le chef de L’Etat a place sa confiance en lui. C’est très intéressant pour lui et pour le peuple de Guinée. Pour les deux  ans qui restent pour le mandat du président, ils vont tirer les leçons afin d’accélérer ce que le peuple attend d’eux ».

Mohamed Saliou Soumah, diplômé, gérant d’un salon de coiffure : « Je ne trouve pas quelque chose d’anormale dans la nomination du Premier ministre. Nous étions dans la transition. Maintenant que l’Assemblée est mise sur pied, j’espère qu’il pourra faire mieux dans l’avenir. Nous ne sommes plus dans la transition. Les investisseurs vont venir. On peut se projeter dans le futur. Confiance ou pas, c’est son travail qui le déterminera’’.
Fodé Bangoura, Boutiquier : ‘’Je ne dirai pas si la nomination de cet ex-ministre est bon ou pas. Je ne voix  rien à vrai dire. Nous connaissons bien après ses trois ans de gestions ce que la Guinée est devenue. Il doit apporter cette fois-ci  le changement ambitionné par le peuple de Guinée ».

Propos recueillis par Zézé Enéma Guilavogui
+224 669 04 11 78
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*