mercredi , 19 juin 2019

Rabiatou souhaite le transfert des débats de la rue à l’hémicycle

La présidente du Conseil national de transition dont le mandat parlementaire a pris fin lundi avec l’installation de la nouvelle Assemblée nationale a invité les nouveaux députés à privilégier l’intérêt de la Guinée au détriment des considérations personnelles.

 

« Il faut promouvoir la paix, resserrer les rangs et ne plus parler d’ethnie », dit la présidente du CNT alors qu’elle assistait à la session inaugurale du nouveau parlement.  « Il faut voir la Nation en face et que les débats de la rue reviennent au niveau de l’hémicycle ».

 

La syndicaliste a demandé aux 114 députés de convaincre par des arguments valables dans l’intérêt du pays. Pour elle les parlementaires doivent être unis et ne doivent plus  se sentir députés de l’UFDG, l’UFR et RPG. « Ils sont députés des Guinéens, avec la mission de défendre le peuple de Guinée. C’est ça qu’on attend d’eux ».

 

Le CNT passe le témoin à la nouvelle Assemblée nationale avec le sentiment du devoir bien accompli. Le bilan a été très positif, d’après sa présidente. « Nous n’étions pas des élus du peuple, mais on représentait toute la Nation. Et on a formé une famille dans l’intérêt supérieur de la Nation », selon Rabiatou Sérah Diallo.

La mission de CNT étant bouclée, sa présidente se dit « prête à servir le pays à quelque niveau que ce soit. Elle clame ne pas être à la recherche d’une récompense. « Nous partons avec le sentiment du devoir bien accompli », dit-elle.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*