lundi , 14 octobre 2019

« bénéficier des voix de l’opposition a été une grande surprise pour moi »

Claude Kory Kondiano est désormais la deuxième personnalité de la Guinée. Elu -sans difficulté- lundi avec 64 voix sur les 113 votants et un bulletin nul face à la candidate de l’opposition Mme Marie Anne Fofana, le nouveau président de l’Assemblée nationale, originaire de Kissidougou, en Guinée forestière, se dit tout de même surpris « du scenario ayant conduit à son élection ». Au micro de notre confrère de Guineenews…. 

« J’ai un sentiment de joie, de satisfaction… Je voudrais dire que ce jour lundi 13 janvier 2014, est le plus beau jour de ma vie. Parce je ne m’attendais pas du tout à ce scénario ayant conduit à mon élection. Je savais que la mouvance allait dans son entièreté voter pour moi mais le fait que j’ai pu bénéficier des voix jusqu’à l’intérieur de l’opposition, a été une grande surprise, une marque de confiance tout d’abord à l’endroit de ma modeste personne mais aussi et surtout à l’endroit du chef de l’État, Pr Alpha Condé qui préside aujourd’hui aux destinées de ce pays, la Guinée.

Ceux qui ont voté pour moi au sein de l’opposition se rendent compte que le président Alpha Condé est train de tout faire pour changer dans le bon sens la Guinée. Je crois que c’est ce qui constitue la symbolique de ce vote des députés de l’opposition en faveur du candidat que la mouvance a présenté à travers ma personne. Tout le monde réalise maintenant qu’avec le président Alpha Condé, on peut franchement travailler dans la paix, la sérénité pour faire décoller ce pays et lui permettre de s’engager dans une croissance durable.

Les mots me manquent d’autant que mon émotion est grande et forte. Si j’ai été choisi parmi tant de fils et de filles valeureux de ce pays pour être porté au perchoir de l’Assemblée nationale, je ne peux en ces instants qu’exprimer un sentiment de reconnaissance d’abord à Dieu, à tout le peuple de Guinée et ensuite aux députés qui ont porté leurs voix sur ma personne. Je suis vraiment heureux.

A l’heure qu’il fait, il y a une affluence totale, il y a un monde fou qui s’est retrouvé à mon domicile, toutes les ethnies confondues, Soussous, Peuls, Malinkés, Forestiers, toutes religions confondues… C’est la preuve que la Guinée n’a franchement pas de problème de sentiment d’appartenance ethnique ou religieuse. Ce sont nous les intellectuels qui entretenons de façon irresponsable et à cause des intérêts égocentriques ces sentiments. Sinon en réalité, le peuple de Guinée est un et indivisible.»

Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*