mercredi , 22 mai 2019

« Les députés doivent savoir qu’ils ne représentent pas une ethnie » : Biro Diallo

L’ancien président de l’Assemblée nationale Elhadj Boubacar Biro Diallo a invité les nouveaux députés guinéens à œuvrer pour l’unité et la paix dans le pays en se débarrassant de toute idée communautaire.

 

Elhadj Biro qui a présidé la législature 1995 à 2002 a, dans un franc-parler dont lui seul détient le secret rappelé aux élus qu’ils ne doivent plus représenter un parti politique.  » Je dis aux députés qu’ici dans cette hémicycle, c’est la Guinée », a-t-il introduit dans un entretien accordé lundi à nos envoyés spéciaux au Palais des Nations, en marge de la session inaugurale de la nouvelle Assemblée nationale.

 

Pour Elhadj Boubacar Biro Diallo, les députés doivent pertinemment savoir qu’aucun d’entre eux n’est en dehors de la Guinée. « Ils ne représentent pas une ethnie, ni une région. Ils représentent la République de Guinée. C’est cet esprit qu’ils doivent avoir », a-t-il lancé, tout en les félicitant « chaleureusement » pour la confiance qui leur a été accordée.

 

Dans l’entendement du vieux Biro, « c’est la seule condition pour consolider l’unité nationale à laquelle tous aspirent ».

 

Zézé Enema Guilavogui et Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*