mardi , 13 avril 2021

Perchoir : Dalein fait faux bond à ses camarades de l’opposition

Désigné candidat de l’opposition pour la présidence de l’Assemblée nationale, le leader de l’UFDG Cellou Dalein Diallo, s’est désisté à la dernière minute en faveur de sa vice-présidente Mme Fofana Anne Marie Tofany.

 

Véritable coup de théâtre. Cellou Dalein Diallo qui a accepté dans un premier temps de représenter une partie de l’opposition guinéenne à l’élection du président du parlement a rejeté la proposition par la suite. Affirmant avoir été « contraint et forcé », l’ancien Premier ministre estime qu’il préfère se consacrer à l’animation de son parti et à la préparation des élections communales de cette année, et de la présidentielle de l’an prochain. « Moi, je vais continuer à m’occuper du parti et pour mieux préparer les échéances à venir. L’UFDG sera candidat en 2015. Logiquement s’il doit avoir une candidature unique en 2015, l’UFDG est mieux placé vu le poids électoral du parti ».

 

C’est sur les antennes de Radio Espace que le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée a avancé ses arguments. « Je ne veux pas être soumis à beaucoup d’obligations sur le plan de travail à l’assemblée. Je pensais que ma position de chef de file de l’opposition et président de l’UFDG serait plus efficace pour les prochaines échéances », affirme Diallo.

 

Cellou Dalein Diallo est clair. « On m’a contraint. A la réunion de l’opposition, les cadres estimaient que l’opposition soit représentée par le président du parti, par une forte personnalité susceptible de l’emporter. Ils ont insisté pour que ça soit moi. Je l’ai accepté sous réserve qu’il y ait l’unanimité autour de cette candidature », poursuit-il, non sans révéler: « Contraint et forcé, je l’ai accepté dans un premier temps ».

 

L’autre raison qu’il ne dit ouvertement est que ce désistement de dernière minute s’explique aussi par le maintien de la candidature de Jean-Marie Doré que Dalein ne souhaite pas affronter pour quelque motif que ce soit. D’ailleurs, il souhaitait unanimité autour de sa candidature dans l’opposition pour qu’il l’accepte.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*