mardi , 19 novembre 2019

La Guinée a sa nouvelle Assemblée nationale

Les Guinéens ont assisté lundi à l’installation de leur nouvelle assemblée nationale élue à la faveur des élections législatives du 28 septembre 2013.

 

Journée historique pour les uns, triomphe de la démocratie pour les autres, l’inauguration du nouveau parlement à Conakry, s’est déroulée au Palais des Nations, encore en chantier, mais qui témoigne  la volonté des autorités guinéennes de doter le pays d’infrastructures emblématiques.

 

Pour l’essentiel, la cérémonie a été marquée par l’installation du Doyen d’âge des nouveaux députés, Jean-Marie Doré et de deux secrétaire, les plus jeunes des nouveaux élus, pour diriger la session  inaugurale en attendant l’élection du président et son bureau.

 

Une fois ce Bureau provisoire mis en place, les députés ont procédé à l’organisation de l’élection du président du perchoir. Laquelle élection à bulletin secret, a connu la candidature de deux députés. Claude Kory Kondiano du Rpg-Arc-en-ciel (parti au pouvoir, NDLR) et Madame Tofany Marie-Anne Fofan. Les deux ont respectivement obtenu 64 et 48 voix tandis qu’un élu a préféré s’abstenir.

 

C’est finalement Claude Kory Kondiano, ancien cadre de la BCRG et ancien ministre du commerce, représentant le parti au pouvoir qui été élu président de la nouvelle Assemblée nationale, devenant ainsi de facto, la deuxième personnalité politique de la Guinée.

 

Dès son élections et son installation dans son fauteuil, il a tout de suite reçu les félicitations de ses collègues de la mouvance présidentielle et de l’opposition.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*