mardi , 10 décembre 2019

Le gouverneur de Conakry ordonne la fermeture des plages

Le gouverneur de la ville de Conakry, Commandant Sékou Resco Camara, a ordonné lundi dans l’après-midi la fermeture des plages de Conakry près d’une semaine après l’effondrement d’un pont à la plage de Lambandji causant la mort de six adolescents.

« Nous avons décidé de fermer hermétiquement toutes les plages de Conakry, du km 36 jusqu’à  Soro », a dit le gouverneur qui assume aussi les fonctions du président du Conseil de ville de Conakry.

La décision est motivée par le drame survenu à Lambandji (banlieue de Conakry) le 1er janvier. Des milliers de jeunes qui devaient assister à un concert de la star de raggea Takana Zion à la plage de ce quartier avaient été surpris par la haute marée. Les bousculades qui s’en ont suivi ont alors entrainé six morts, plusieurs dizaines de blessés et une dizaine de disparus. Le gouvernement a annoncé peu après le drame avoir entamé l’audition de la promotrice des lieux.

Le Gouvernorat de la capitale guinéenne entend profiter du temps de fermeture pour mettre une politique plus sûre et plus sécurisante pour les utilisateurs des plages. « Nous ne pouvons pas admettre que la vie de nos citoyens se banalise », a dit Resco. La mesure consistera, selon lui, à mieux responsabiliser les promoteurs des plages  et autres lieux de loisir en bordure de mer. Des promoteurs jugés peu « soucieux » des dispositions  sécuritaires.

 

 

Zézé Enéma Guilavogui

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*