dimanche , 18 novembre 2018
Flash info

Accident mortel à Kagbélen, Pivi encourage la police à rendre justice

Une collusion entre une voiture et une moto dans la nuit du mercredi 1er janvier à Kagbélen (dans Dubréka) à fait un mort sur place et deux blessés graves.

L’accident s’est produit vers 20h sur la contournante Kagbélen-Sanoyah. Selon des témoins, le conducteur de la voiture, un mécanicien qui aurait pris la BMW immatriculée RC 9818 S dans son garage sans avertir le propriétaire partait vers Coyah. A bord du véhicule, se trouvaient aussi sa femme et son enfant.

Les sources indiquent que ce chauffeur, surpris par des nids-de-poule à quelques mètres de la nouvelle usine de ciment aurait tenté de les éviter en empruntant le côté gauche. Un Brigadier-chef de police, Mamadou Diouldé Diallo, 34 ans, en provenance de Kouriya et deux autres personnes sur la même se trouvaient à ce niveau au moment de la manœuvre. Ils sont violemment percutés par l’engin qui va finir sa course dans le caniveau.

La moto sera brisée en deux. Le policier a été tué sur le coup. Les deux autres passagers de la moto, grièvement blessés, seront transférés dans la clinique de Sanoyah pour les premiers soins.

Selon les éléments de la police routière rencontrés sur les lieux, l’excès de vitesse et l’imprudence du mécanicien sont les causes de cette collusion mortelle. Le conducteur de la voiture a pris la poudre d’escampette avec sa progéniture après les faits, selon nos sources. Mais très prompte, la police a réussi à mettre la main sur sa femme, avant que celle-ci ne prenne la fuite à son tour.

C’est alors qu’une grosse cylindrée en provenance de Coyah s’immobilise aux environs de 21h. Les vitrent descendent. A bord, le lieutenant-colonel Claude Pivi (Coplan) demande des informations sur le drame. La police routière s’exécute respectueusement en donnant tous les détails de l’accident. L’appel de Pivi sera bref mais clair. « Autorités routières, rendez justice. C’est important. Du courage et bonne nuit’’.

C’est finalement à 22h après les constats de la police départementale de Dubréka que le corps du Brigadier-chef Mamadou Diouldé Diallo a été transféré à l’hôpital de Dubréka en présence de quelques frères et connaissances inconsolables.

 

 

Nos informations indiquent que Diouldé venaient de Kouriya où il a pris part à une sacrifice mortuaire.

Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*