samedi , 7 décembre 2019

Le CNT valide le Budget de 2014 « sans regret »

Le Conseil national de transition ou CNT, l’équivalent du parlement en Guinée ces trois dernières années, a adopté mardi le projet de loi  des finances initiale 2014 qui est équilibré en recettes et en dépenses à 13.263,44 milliards de francs guinéens.

 

Le Budget approuvé par les membres du CNT au centre d’une polémique ces derniers jours à propos de leur compétence ou non à adopter un tel document alors qu’un nouveau parlement est élu prévoit des recettes estimées à 12.128,43 milliards de francs guinéens, soit un accroissement de 2.177,94 par rapport l’exécution projetée en 2013.

 

Selon ce budget, les recettes assignées au principales régies financières du pays la Direction nationale des Impôts voit ses recettes accroitre de 15% par rapport à 2013, à 3.553,94 milliards de francs guinéens. La Direction nationale du patrimoine et investissement privés/Cadastre voit sa quote-part augmenter de 35% à 67,62 milliards de francs. Le Trésor public va contribuer à hauteur de 1.406,93 milliards de francs guinéens, soit 30% d’accroissement.Enfin, la Direction générale des Douanes se voit attribuer la mission de mobiliser 4.884,45 milliards de francs.

 

En ce qui concerne les dépenses, elles sont sensées atteindre 13.263,44 milliards de francs guinéens soit 25% du PIB du pays.

 

Fortement critiqué ces derniers temps pour avoir accepté de débattre de ce projet de loi des finances 2014, le Conseil national de transition, par sa présidente, Hadja Rabiatou Sérah Diallo, a affirmé sa fierté de poser un acte visant à contribuer au développement de la Guinée. A l’opposition qui avait déclaré le nouveau parlement « légitime » parce que émanant des urnes, Rabiatou Sérah Diallo n’est pas allée du dos de la cuillère pour donner sa réponse. « Nous sommes fiers d’être là au service de la Nation, au service de notre peuple. Nous ne regrettons rien ».

 

Elie Ougna et Sériane Théa

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*