lundi , 23 septembre 2019

Gouvernement : Le ministre Yansané agacé par les marchés de gré à gré

Les vieilles et surtout mauvaises pratiques résistent au changement prôné par le président de la République. Cela se justifie par l’attitude de certains membres du gouvernement et bien d’autres personnes proches du pouvoir toujours actifs dans l’attribution des marchés de gré à gré.

Selon le ministre d’Etat chargé l’Économie et des Finances, Kerfalla Yansané, qui a lâché les mots devant le Conseil national de transition mercredi, la Guinée reste toujours confrontée à un sérieux problème de lenteur administrative et de gouvernance. Une situation qui entrave le bon décaissement des fonds destinés aux marchés publics.

« Lorsque les marchés publics sont engagés, les procédures trainent en longueur parce que chacun veut accorder le marché à l’entité de son choix », a révélé le ministre d’Etat. « Et lorsque le choix est finalement fait, nous sommes pratiquement à la fin de l’année’’, a-t-il dit pour justifié le faible niveau de décaissement des fonds alloués par les partenaires à la Guinée.

Yansané, pressenti dans le milieu diplomatique comme un candidat sérieux au poste de Premier ministre du prochain gouvernement a déploré devant les membres du Conseil national de transition que certains contrats soient présentement soumis à la signature « alors que nous sommes pratiquement en décembre ».

 

Fatoumata Kéita

contact@kaloumpresse.com

—————————

Note : Photo – Kerfalla Yansané, ministre d’Etat chargé de l’Economie et Mohamed Saïd Fofana, Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*