dimanche , 21 avril 2019
Flash info

La Guinée a enregistré une croissance « négative » de 2,5% en 2013

Secouée par des querelles politiques entre opposition et mouvance présidentielle d’une part, et par une mauvaise politique minière de l’autre, la Guinée ne pouvait qu’enregistrer une croissance économique minable en 2013.

Les chiffres publiés mercredi par le ministre délégué au budget en disent long sur l’état de l’économie guinéenne. La Guinée a enregistré « une croissance négative » de 2,5% cette année, a annoncé Mohamed Diaré, ministre délégué au budget lors de l’ouverture de la session budgétaire 2014. La prévision initiale était de l’ordre de 5%.

Cette baisse notoire, largement inférieure au taux d’accroissement démographique (3,1%) s’explique en partie par la baisse des activités du projet Simandou et l’arrêt de la production d’alumine de Rusal, selon Diaré.

A cette raison s’ajoute celle liée au processus électoral avec à la clé une série de tensions politiques entrainant des morts.

« Le budget a subi de plein fouet les conséquences de ce ralentissement provoquant un déficit budgétaire de 3,2% à 1 400 milliards de francs guinéens », selon le ministre Diaré.

Avec Minesdeguinee.com

———–

Note : Photo : Le ministre délégué au Budget Mohamed Diaré en tête-à-tête avec le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*