mardi , 23 juillet 2019

Guinée : Fin des travaux du 40è CMAE

Le 40è Conseil des Ministres des Affaires Étrangères de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) a pris fin mercredi à Conakry sur une note de satisfaction et d’espoir.

 

Les 57 pays membres de l’organisation islamique (à l’exception de la Syrie absente) ont durant trois jours d’intenses travaux, échangé autour du thème : « Dialogue des civilisations, facteur de paix et de développement.

 

Au cours de la rencontre de Conakry, les délégués ont notamment travaillé sur plusieurs projets de résolutions. Dans le cadre de la Résolution sur les Questions relatives aux travaux de la commission permanente  et indépendante des droits de l’homme (CPIDH), la session a exhorté les Etats membres et les organes concernés de l’OCI, y compris la BID, à utiliser l’expertise et les conseils  de la Commission. Dans ce même cadre, la session de Conakry a procédé à la désignation des neuf membres de la CPIDH.

D’autres résolutions relatives aux Affaires administratives et financières, à la Science et la technologie, aux Affaires juridiques, aux Affaires économiques, et à la Lutte contre l’Islamophobie et l’élimination de la haine et des préjugés à l’égard de l’Islam ont aussi été débattues et approuvées par la session.

A la fin des travaux, le  représentant de la Banque Islamique de Développement a félicite les autorités guinéennes pour la qualité de l’organisation de la 40è session du CMAE. Il a ensuite préciser la Guinée, à la présidence du CMAE pour un an, aura la lourde charge de mettre en œuvre des résolutions d’ordre  politique, économique et  culturel de la conférence. Il a également réitéré leur  volonté et leur engagement de lancer avec la Guinée un programme national d’investissement de près de 300 millions de dollars américains. « Ensemble, les pays membres de l’OCI ont annoncé de doter la Umma islamique d’un instrument de solidarité qui a pu engager au cours des quatre  dernières décennies plus de 92 milliards de dollars au service du développement économique, du bien social des populations », a-t-il souligné.

 

« Nous avons le devoir et l’honneur de soutenir l’excellence initiative visant à faire de Conakry une plateforme de développement de l’institution islamique du WAQF en Afrique de l’Ouest. Nous serons très heureux d’œuvrer avec vous pour  le succès de la conférence que vous avez bien voulu convoquer et qui a eu un succès éclatant du premier projet WAQF pour une génération de projet ».

La cérémonie de clôture aura aussi été marquée par le discours du président de la République, Pr Alpha Condé, qui n’a pas manqué de réitérer le soutien de son pays à la cause Palestinienne. « Je tiens à vous dire toute mon appréciation pour les décisions et les recommandations auxquelles vous avez abouti. Certes vous avez eu a réitérer la détermination  de nos Etats a défendre des causes justes dans le monde », a dit Alpha Condé.

Condé a également invité les pays membres de l’OCI  à faire de leur espace, une zone d’échanges, propice  à la création d’emplois en posant  des jalons  de développement  durable. Dans son discours, il a interpellé sur la nécessité de préserver les patrimoines culturel, naturel, scientifique, tout en mettant en œuvre des programmes pour l’accroissement énergétique.

Zézé Enéma Guilavogui  et  Sériane Théa
Contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*