jeudi , 21 janvier 2021

Conakry : Début de la 40è Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’OCI

Les travaux de la 40è Session du Conseil des Ministres des affaires étrangères de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) ont démarré lundi dans l’après-midi à Conakry, la capitale guinéenne.

 

A l’ouverture de la conférence, le président sortant du conseil des ministres de l’OCI, le chef de la diplomatie djiboutienne, Mahmoud Ali Youssouf, a interpellé les participants sur l’impérieuse nécessité pour l’organisation de soutenir entre autres, l’Unesco dans ses efforts de reconstruction des mosquées et des moments islamiques détruits au Mali par des fanatiques.

 

Il a en outre demandé aux pays membres de l’OCI d’accentuer la pression sur des pays comme l’Érythrée pour la libération des prisonniers de guerre Djiboutiens.

 

S’agissant de la Syrie, le diplomate Djiboutien a déploré « la défaillance » de la communauté internationale qui, selon lui, a entrainé le bain de sang dans ce pays. « Nous appelons de tous nos vœux à l’arrêt de cette guerre », a dit Mahmoud Ali Youssouf.

 

Le Turque Ekmeleddin Ihsanoglu secrétaire général sortant de l’OCI qui présentait à l’occasion, un discours bilan, a indiqué que la xénophobie et l’Islamophobie restent une préoccupation majeure pour l’organisation. Il a déclaré en outre que la promotion des droits de l’Homme, ainsi que celle de la science, la technologie, l’innovation, la croissance économique et la lutte contre la pauvreté demeurent les enjeux sur lesquels il est nécessaire de se pencher.

 

La Guinée, par la voix de son président Alpha Condé, a décerné aux deux personnalités ( Ekmeleddin Ihsanoglu et Mahmoud Ali Youssouf) le grade d’officier de l’Ordre national du Mérite « en reconnaissance aux services rendus à l’OCI ».


Elie Ougna, Sériane Théa et Zézé E. Guilavogui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*