dimanche , 25 août 2019
Flash info

Finances : Clarification des règles du jeu entre le ministre et le secrétaire général

C’est ce qu’on appelle placer les points sur les « i ». Qui doit signer quoi ? Le ministre d’Etat chargé de l’Économie et des finances Kerfalla Yansané vient de prendre un arrêté pour fixer les domaines de compétence pour lesquels il délègue son pouvoir de signature à son secrétaire général.

 

Selon un arrêté signé le 27 mars et dont notre rédaction a pris connaissance, l’argentier, sans nul doute soucieux de la bonne gestion des ressources de l’Etat indique que le secrétaire général de son ministère a pouvoir de signer les marchés sur financement extérieur. Devinez pourquoi ? Simplement parce que les donateurs ont eux-mêmes un œil de contrôle sur la gestion des fonds.

 

Le ministre des finances ajoute à cette prérogative, celle pour le secrétaire général de pouvoir signer les marchés sur budget national de développement soumis par certains ministères. Mais là, une précision importante est faite. Le ministre accepte en effet de lui déléguer son pouvoir de signature pour les ministères autres que ceux en charge des travaux publics et des transports, l’Énergie, l’Urbanisme, l’Agriculture, les Télécoms, et les ministères en charge de l’éducation.

 

Doit-on comprendre cette décision comme une des conséquences logiques de la tentative de détournement de 13 milliards de francs guinéens de l’année dernière ?

 

Mamady Fofana

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*