mercredi , 20 mars 2019

Le gouverneur de Conakry échoue à faire déguerpir les mendiants de Fayçal

Les autorités guinéennes sont à pied d’œuvre. Elles veulent assainir la ville de Conakry qui abritera la 40è conférence ministérielle de l’Organisation de la Coopération Islamique prévue du 9 au 11 décembre. De grands travaux sont engagés par le gouvernement, appuyé par l’armée, pour rendre propres les artères de la capitale guinéenne.

Pour donner un éclat particulier à la grande mosquée Fayçal de Conakry, sans doute l’une des vitrines de la prochaine rencontre, le gouverneur de la capitale guinéenne, Commandant Sékou Resco Camara a décidé mardi dernier d’approcher les mendiants qui ont élu domicile à quelques encablures depuis des lustres. Accompagné de quelques responsables de la délégation spéciale de Dixinn, commune dans laquelle se trouve l’édifice religieux, Resco était allé prier les personnes démunies de regagner la Cité de la solidarité pour éviter aux hôtes d’apercevoir cette autre facette de la vie en Guinée.

Foutaise ! auraient rétorqué les mendiants, affirmant que la Cité de la solidarité sensée les accueillir n’existe que de nom. Ces pauvres qui ne vivent que de l’aumône des fidèles qui accomplissent leur devoir religieux à la mosquée Fayçal ont rejeté la proposition d’autant qu’ils espèrent réaliser une bonne affaire avec l’arrivée très prochaine en Guinée des délégués de l’OCI, très croyants et qui tiennent à la zakât.

Le Commandant Resco et sa suite, se croyant incompris, ont renouvelé la proposition aux « locataires » de la devanture de Fayçal, nous dit-on. Ceux-ci, à leur tour, auraient proposé au gouverneur de quitter les lieux moyennant la somme alléchante de 5 millions de francs guinéens par personne. Pas par famille, s’il vous plaît. Et pour qui connaît leur nombre, faites le calcul.

Le nerf de la guerre évoqué dans le débat, les tensions aurait monté d’un cran. A l’idée de déguerpissement évoquée par Resco, les mendiants ont promis d’y résister fermement sans les sous.

Le président du Conseil de ville de Conakry, Commandant Sékou Resco Camara quittera les lieux, qualifiés par les démunis de tous les noms d’oiseaux.

 

Aux dernières nouvelles, les aveugles et autres handicapés, munis de cannes attendent de pied ferme toute personne qui demandera leur départ de la mosquée Fayçal vers d’autres destinations.

Mamady Fofana
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*