jeudi , 21 novembre 2019

Journée ville morte : L’opposition mobilise, le gouverneur rassure

L’opposition républicaine a appelé enfin de semaine dernière ses militants à se mobiliser pour observer la journée ville morte décrétée aujourd’hui afin de protester contre ce qu’elle appelle la démission de la Cour Suprême.

 

Dans une déclaration datée du vendredi 22 novembre, les leaders regroupés au sein de cette opposition ont appelé aussi la population de Conakry à s’abstenir de toute activité aujourd’hui afin de protester contre « la grave crise institutionnelle créée par cette démission de la Cour suprême et son refus de résoudre les contentieux électoraux comme l’y obligent la Constitution et le Code électoral ». »L’opposition républicaine invite ses militants et sympathisants à répondre massivement à son mot d’ordre de ville morte tout en restant mobilisé pour la défense des acquis démocratiques du Peuple de Guinée », ont indiqué les opposants.

A la veille de cette journée ville morte, sur les ondes de la télévision nationale, le gouverneur de la ville de Conakry, Commandant Sékou Resco a déploré l’initiative, estimant que la population attend maintenant des acteurs politiques l’installation de l’assemblée nationale et la mise en œuvre des projets de développement.

 

Sékou Resco Camara qui craint la recrudescence de la violence a rassuré les citoyens population. « Nous avons encore en mémoire les précédentes journées dites villes mortes qui ont toujours entrainé de graves troubles à l’ordre public, de destruction de biens publics et privés, des blessés et des pertes en vies humaines. Mais je rassure la population de la ville de Conakry que les dispositions seront prises pour garantir la libre circulation des personnes et de leurs biens, tout contrevenant sera traduit en justice ».

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*