lundi , 18 novembre 2019

Fria en colère contre les coupures d’eau et de courant

Des manifestations contre les coupures d’eau et de courant électrique sont signalées ce mardi dans la cité minière de Fria, située à une centaine de kilomètres de la capitale de Guinée, a-t-on appris de sources concordantes.

Les populations de Fria tentent d’exprimer leur colère en prenant la rue, contre le manque d’eau qui frappe la ville depuis vendredi dernier. Une situation consécutive à une décharge atmosphérique qui a causé des dommages sur les générateurs électriques de l’usine, entrainant une coupure de courant.

Les populations qui s’étaient accommodées des délestages de courant devenus récurrents dans cette cité depuis l’arrêt de l’usine il y a près de deux ans, suite à une grève du personnel, n’arrivent cependant pas à digérer le manque d’eau dans les robinets. C’est ce qui aurait entrainé cette montée de tension ce mardi.

Il faut noter également le fait que cette cité connaît une véritable traversée du désert, depuis la fermeture de l’usine de Friguia, relevant du géant minier russe Rusal.

La ville qui dépendait entièrement de cette usine vit dans la disette avec une paupérisation poussée de ses habitants, qui commencent à manquer de moyens de subsistance, faute de salaires, selon nos sources.

XINHUA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*