mardi , 22 octobre 2019

L’opposition dénonce la Cour suprême et menace de saisir la CEDEAO

L’opposition dite républicaine a dénoncé samedi la Cour suprême au lendemain de la proclamation des résultats définitifs des élections législatives estimant que cette institution pouvait bel et bien statuer sur les recours déposée à son niveau.

 

A l’issue d’une réunion tenue au QG de Cellou Dalein Diallo, les partis ont déploré que la Cour suprême se soit déclarée incompétente pour traiter des recours introduits auprès d’elle dans le cadre du règlement du contentieux électoral. Ils estiment que cette attitude est surprenante dans la mesure où cette même cour, statuant dans la même composition, a procédé à l’annulation du vote dans plusieurs circonscriptions électorales lors de l’élection présidentielle de 2010.

Pour l’opposition républicaine, le verdict de la Cour suprême qui a validé les résultats provisoires du scrutin constitue une « démission ».

 

« L’opposition républicaine dénonce ce dénie de justice et se réserve le droit d’introduire des recours auprès des juridiction supranationales pour être rétablie dans ses droits », indiquent les parti dans une déclaration lue par leur porte-parole Aboubacar Sylla.

Les leaders de l’opposition se sont donnés rendez-vous dans 48heures, le temps pour eux de consulter leurs bases et militants sur la démarche à suivre après la publication des résultats définitifs.

 

Pris en aparté, Aboubacar Sylla a indiqué à Kaloumpresse.com que la saisine des instances supranationales va commencer par la Cour de Justice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*