mardi , 21 août 2018
Flash info

La Guinée a raté l’occasion de démontrer l’indépendance de sa justice, selon un avocat de l’opposition

Très déçu vendredi nuit après la publication des résultats définitifs des élections par la Cour suprême, Me Thierno Souleymane Baldé, avocat de l’UFDG a estimé qu’une nouvelle occasion vient d’échapper à la Guinée de prouver à la face du monde que son système judiciaire était indépendant et crédible. Réaction intégrale.

 

« Nous venons de rater une grande occasion. Vous avez suivi l’arrêt de la Cour, elle se déclare incompétent pour connaitre les recours déposés devant elle. La Cour Constitutionnelle est la seule juridiction compétente, selon la législation guinéenne, pour connaitre les recours en matière électorale. Au premier tour de la présidentielle de 2010, lorsque les différents partis avaient déposé des recours, effectivement la même Cour avait annulé certains PV au niveau de certaines communes, notamment Ratoma, Matam et dans certaines préfectures. Et si elle se déclare incompétente cette fois-ci de connaitre les mêmes réclamations, quel autre recours disposons-nous pour faire valoir nos réclamations ? Je vous laisse donner la réponse. Nous estimons que c’est une occasion que nous avons manqué pour démontrer non seulement la crédibilité mais aussi l’indépendance de la Cour, c’est la seule juridiction compétente des questions électorales en Guinée. Dans chaque pays, quand il y a des problèmes entre les citoyens, on se tourne vers la Cour suprême. Et la Cour suprême est le dernier recours en matière électorale. Son arrêt n’est pas susceptible de recours elle aurait dû se déclarer compétente et effectivement examiner les différentes requêtes sur la base des preuves qui lui ont été fournies et prendre une décision responsable. Mais tel n’a pas été le cas, tous les citoyens vont le constater. Et nous estimons, une fois de plus, que nous avons raté une opportunité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*