dimanche , 19 janvier 2020

La Cour suprême confirme les résultats des élections proclamés par la CENI

La Cour suprême de Guinée a confirmé vendredi tard dans la nuit les résultats des élections législatives du 28 septembre tels que proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

 

« La Cour rejette les demandes d’annulation totales ou partielles, ou de rectification des résultats provisoires », a déclaré Mamadou Sylla, président de la plus haute institution judiciaire de Guinée, alors qu’il s’exprimait à la presse, aux représentants des partis engagés dans le scrutin et des observateurs de la communauté internationale. « La cour maintient les résultats provisoires tels que proclamés le 18 octobre 2013 par le président de la Commission électorale nationale indépendant », a-t-il dit.

 

Les partis appartenant à l’opposition radicale en Guinée avaient formulé des requêtes allant de l’annulation partielle du scrutin à celle totale ou à des rectification des résultats.

 

Mais la Cour suprême s’est déclarée « incompétente pour connaitre des plaintes pour fraude électorale » estimant que cela relève de « la compétence des juridictions répressives ».

 

Le RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir gagne ainsi à lui seul 53 sur 114 députés que compte le parlement. L’UFDG, la principale force d’opposition remporte 37 sièges, suivie de l’UFR avec 10 députés, le PEDN 2 et l’UPG 2. Dix autres petits partis remportent chacun un siège.

 

Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*