lundi , 10 août 2020
Flash info

Dernière minute : L’opposition suspend sa menace liée aux manifestations de rue

Le collectif des partis regroupés au sein de l’opposition dite républicaine ont décidé mercredi de surseoir à toute manifestation de rue et de suivre les voies légales dans la demande d’annulation des élections législatives du 28 Septembre.

 

Les leaders des partis comme l’UFR, l’UFDG, le PEDN, l’UPG et bien d’autres ont pris la décision à la faveur d’une réunion tenue au QG de l’ancien Premier ministre et chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo, à Hamdallaye-CBG, en banlieue de Conakry.

 

Selon Aboubacar Sylla, porte-parole du groupe,  « l’Opposition républicaine a décidé de surseoir à toute manifestation publique et d’user des recours prévus par le Code Électoral pour faire valoir ses exigences de transparence des élections législatives du 28 septembre 2013 ».

Officiellement, la décision traduit « le souci d’apaisement » et celui de « répondre favorablement aux sollicitations de la Société Civile et aux différents appels lancés par la Communauté Internationale ».

 

L’Opposition Républicaine qui espère que la Cour Suprême mesure les enjeux de paix et cohésion sociale de sa mission invite dans le même communiqué ses militants à « rester à son écoute et à demeurer fortement mobilisés pour le respect de leurs droits ».

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*