lundi , 10 décembre 2018

Alpha Condé fâché contre des ministres « incompétents »

Le président Alpha Condé va se libérer bientôt de ses « ministres  incompétents et médiocres ». C’est un disque usé. L’opinion guinéenne en a tellement écouté. Depuis trois ans que « l’opposant historique » est élu à la tête de l’Etat guinéen. Aujourd’hui, selon nos diverses sources, assez d’eau a coulé sous le pont. Le scrutin législatif aussi.

Le chef de l’Etat guinéen, il n’y a pas très longtemps, a laissé exploser sa colère contre des ministres de la République. Furieux, face un cercle très restreint  d’amis de l’Hexagone, il a jugé ces ministres « médiocres et incompétents ».

De ces confidences faites dans un milieu sélect à paris, l’on nous rapporte que le meilleur moment, propice à ces limogeages à cascade, reste bien l’après législatives. A propos, la Cour suprême de Guinée reçoit ces jours-ci des « requêtes » des partis politiques ayant pris part au scrutin législatif du 28septembre dernier. Elle  ne devrait plus  tarder publique sa décision, en réalité, les résultats définitifs des élections législatives de 2013.

Si l’une des conséquences peut être une autre  réaction de l’opposition-réclamant l’annulation pure et simple de ce scrutin- est attendu, du  côte  de  Sèkhoutoureya, l’on pourrait s’attendre à une  recomposition de l’équipe gouvernementale, jusque-là conduite par le très discret Mohamed Said Fofana.

 

Après plusieurs menaces de « dégager » des ministres dont il n’apprécie guère la prestation, Alpha Condé ne devrait plus  hésiter à appuyer sur le bouton. Cela  pourrait lui donner un nouveau souffle dans la conduite des affaires du pays. Surtout  que les plus  sceptiques  des  Guinéens voudraient constater de visu, les  fruits de  ces « reformes » engagées depuis son bail du palais Sèkhoutoureya.  Outre ces confidences rapportées du côté de l’Hexagone, ajoutons les commentaires d’un officiel guinéen qui va dans le même sens.

 

« Le président de la République connait aujourd’hui ce que vaut chaque ministre du gouvernement. Il sait  ceux qui ont détourné les budgets de leurs départements et ceux qui travaillent honnêtement. Après  les législatives, vous serez étonnés… Il va se libérer de ces gens-là » nous confiait, à la veille de ces législatives, cet officiel. Celui-ci  poursuit qu’au sein de l’appareil gouvernemental, rares sont ces ministre qui osent « affronter » le regard du locataire de Sèkhoutoureya.

 

« Ils ne peuvent même pas lui dire un mot en termes de conseils dans sa gouvernances car Alpha Condé sait de façon pertinente qu’ils ne sont  pas  propos et que leur gestion des affaires n’est pas du tout catholique » poursuit notre source. Face aux multiples hésitations, dans le passé, qui lui ont valu des reproches de tous ordres, Alpha Condé peut-il enfin se « relancer » en secouant le cocotier ? Wais and see.


Le Diplomate (Hebdomadaire guinéen)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*