mardi , 26 mars 2019

Élaboration de la politique nationale de défense : Fin de l’atelier régional de Conakry

L’atelier régional de consultation sur la réforme du secteur de sécurité en vue de l’élaboration de la politique nationale de défense et de sécurité qui a ouvert ses travaux le 21 octobre dernier a pris fin mercredi sur une note de satisfaction et d’espoir.

Durant trois jours, l’équipe d’animation et les 70 participants venus de la société civile, des organisations de femmes et de jeunes, des services de défense et de sécurité ainsi que des communes, du gouvernorat et de la justice, ont échangé autour des thèmes à l’ordre du jour. Les débats interactifs qui ont suivi chaque thème ont permis, selon les experts nationaux et internationaux, de recueillir des contributions de qualité et d’obtenir une consultation inclusive et participative.

L’atelier régional de Conakry a touché 8 thèmes.  « Processus de la réforme des secteurs de défense et de sécurité en Guinée et expériences sous-régionales », « Politique sectorielle de la réforme des forces de défense et de sécurité », entre autres.

Dans le rapport-synthèse, l’atelier a fait remarquer la bonne maitrise de ces thèmes par les membres animateurs et le dévouement des participations. Il a cependant recommandé l’organisation de campagnes de sensibilisation des populations sur la réforme du secteur de sécurité, l’initiation des journées d’actions sociales par les forces de défense et de sécurité. Il a aussi souhaité la prise en compte des niveaux pendant les recrutements. Les participants ont enfin manifesté leur engagement à accompagner le processus de réforme du secteur de la sécurité.

Le gouverneur de la ville de Conakry, Commandant Sékou Resco Camara, tout en reconnaissant la complexité des problèmes sécuritaires à Conakry, a affirmé l’adhésion des populations de la capitale guinéenne à la réforme et leur engagement à accompagner ce processus. Par la même occasion, il a promis que les citoyens seront au centre des projets relatifs à cette réforme pour permettre l’instauration de la confiance entre eux et les forces de défense et de sécurité. « Vous avez exprimé toutes les préoccupations des populations de Conakry en matière de défense et de sécurité. J’espère que celles-ci seront effectivement prises en compte dans l’élaboration du document final de la politique nationale de défense et de sécurité », a-t-il souhaité.

 

En présidant la cérémonie de clôture mercredi soir, le ministre conseiller à la présidence chargé de la réforme du secteur de la sécurité, Maramany Cissé, a indiqué que cette rencontre constitue une étape importante pour les autorités guinéennes. Il a déclaré que l’ambitionne celles-ci est de trouver de nouvelles énergies pour la finalisation du document de politique nationale de réforme de sécurité. « Le souci du chef de l’Etat est d’améliorer la gouvernance à tous les niveaux de la société guinéenne », a-t-il relevé. Cissé s’est enfin réjoui de l’engagement des populations et a félicité les partenaires techniques pour leur implication aux côtés de la Guinée dans ce processus.

Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*