dimanche , 16 juin 2019

Il y a dix ans, l’assassinat de Jean Hélène en Côte d’Ivoire

Le 21 octobre 2003, Christian Baldensperger, alias Jean Hélène, était abattu d’une balle dans la tête à Abidjan par le sergent Théodore Seri Dago. Il était alors l’envoyé spécial permanent de RFI en Côte d’Ivoire. Dix ans plus tard, reste le souvenir d’un étonnant voyageur, infatigable témoin de l’actualité africaine. Ce lundi 21 octobre 2013, RFI lui rend hommage.

Jean venait d’avoir 50 ans. Après avoir occupé le poste de directeur de la rédaction Afrique de Radio France Internationale pendant l’année 2002, il avait souhaité repartir sur le continent africain qu’il affectionnait tant.

Il tombera en Côte d’Ivoire, le 21 octobre 2003, et sa disparition marquera durablement RFI. Le 23 janvier 2004 à Abidjan, son meurtrier, le policier Théodore Dago Sery, sera condamné à 17 ans de prison.

Au siège d’Issy-les-Moulineaux, en banlieue parisienne, le studio 32 de RFI est rebaptisé du nom de Jean Hélène ce lundi, à l’occasion du dixième anniversaire de sa mort. Quant aux autorités ivoiriennes, elles décorent le journaliste à titre posthume.

RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*