vendredi , 22 février 2019

L’opposition reprend sa place au sein du comité de suivi

L’opposition républicaine a affirmé samedi qu’elle reprend sa place au sein du Comité de suivi, l’instance de dialogue sur le processus électoral, dirigée par le représentant  spécial de l’ONU Saïd Djinnit.

Le retour de l’opposition dans ce comité sera marqué aujourd’hui par une réunion qui va regrouper toutes les parties (CENI, mouvance présidentielle, opposition, partenaires internationaux).

« Nous avons décidé de répondre à l’invitation du comité de suivi, et nous seront représentés par les techniciens qui ont l’habitude de nous représenter », a annoncé le chef de file de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo.

« Ils seront là pour exprimer notre position et décliner les arguments qui soutiennent ces positions devant la communauté internationale et tous les membres du comité de suivi », a dit Dalein, à la fin d’une réunion avec ses collègues, réitérant le volonté de l’opposition d’annuler le scrutin du 28 Septembre.

Une source proche du Système des Nations-Unies en Guinée a confirmé la reprise des pourparlers avec les représentants de l’opposition et a dit que Djinnit fera une déclaration officielle à l’issue des discussions.

L’opposition s’était retirée du comité de suivi le lundi 7 octobre arguant les manquements à la loi et aux règles de bienséance qui ont prévalu lors des élections législatives.

 

« Nous avons décidé avec effet immédiat de suspendre notre participation au comité de suivi, au comité de veille et au comité de centralisation de la Ceni. Nous demandons à nos militantes et militants, et à tous les citoyens épris de nos convictions et de nos angoisses, de se tenir alerte au cas où nous donnions des instructions », avait dit l’ancien Premier ministre et président du PEDN Lansana Kouyaté.


Fatoumata Kéita
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*