mardi , 13 avril 2021

Kiridi Bangoura : « Certaines pratiques ont dénaturé la sincérité du vote »

Le ministre secrétaire général à la Présidence de la République, Kiridi Bangoura, qui représente la mouvance présidentielle au sein du comité de suivi a affirmé samedi que la majorité présidentielle allait déposer des recours devant la Cour suprême en raison de certaines pratiques qui ont dénaturé la sincérité du vote. Il s’exprimait ainsi après une réunion de ce comité de suivi.

 

« Nous participons à une réunion supplémentaire du Comité de Suivi en tant que représentant de la mouvance. Et avec le comité de Suivi, nous avons pris acte des résultats provisoires qui ont été proclamés par  la Commision électorale nationale indépendante de notre pays. Le Comité de suivi a recommandé, mais c’était déjà notre intention quand nous venions à cette réunion, que tous les partis politiques qui ont participé aux élections utilisent les voies légales de recours pour se pourvoir devant la Cour Suprême en contentieux.


Et nous, nous avons déjà pris des dispositions dans ce sens dans les cas où nous estimons que les résultats qui ont été publiés ont été tronqués par la non prise en compte d’un certain nombre de bureaux de vote ou de certaines pratiques qui ont dénaturé la sincérité du vote.


Je crois que nous pouvons nous réjouir tous que la légalité puisse s’imposer et que les recours des uns et des autres soient présentés devant la juridiction suprême de notre pays. Je voudrais au nom du RPG et du Président de la République féliciter et remercier le peuple de Guinée et lui demander de redoubler de courage et d’ardeur dans l’édification d’une démocratie vraie dans le pays.


Il faut reconnaitre que le vote du 28 septembre, un vote quantitatif et qualitatif qui s’est déroulé dans une ambiance citoyenne, a permis de désagréger les éléments de crise qui pouvaient poindre à l’horizon. Nous félicitons le peuple de Guinée et nous demandons surtout aux jeunes  de continuer à être attentif quant à leur inscription sur les listes électorales, pour les enjeux électoraux à venir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*